Le chien – Nina

Le chien – Nina

J’ai toujours aimé les animaux. Plus il y avait de poils, plus je pouvais enfouir mon visage dans un pelage, plus j’aimais l’être qui me cachait.

J’ai cependant toujours eu une réticence à m’attacher à un chat. En dehors de la vie de couple, j’ai du toujours croire que l’attachement, l’amitié, l’amour, n’avaient de valeur que s’ils étaient partagés.

Le bain coule et je suis enveloppée. J’ai pour routine de me plonger dans un bain gelé. De grelotter. Devenir rouge et bleu. Que le froid brûle ma peau.

Et puis, petit à petit, je remplis, goutte à goutte, d’une eau bouillante, qui, se mélangeant à l’eau glaciale, se tempère après mis mes orteils en feu. Métaphore de la vie. Impermanence des sensations. Je fais des bulles de savon.

Lire la suite « Le chien – Nina »

Publicités

Prologue – Une Petite Fille

Maman m’a fait un bisous sur le front et j’ai arrêté de rêver au dragon. J’ai très froid. Maman a dit que c’était normal, que c’est l’hiver et qu’il faut vite me débarbouiller.

Dans la salle de bain elle a vite frotté mon visage avec le gant rose de Minnie et elle m’a lavé les fesses. Elle m’a dit qu’il fallait que je sois plus sage et que je n’ai plus l’âge de faire pipi au lit. Que les grands de 7 ans comme moi, ça devait se retenir ou se lever.
Moi la nuit je n’ose pas sortir du lit. Il y a des ombres dans la pièce et la porte du placard fait du bruit. Maman dit qu’elle demandera à papa d’acheter une veilleuse mais papa travaille beaucoup et ma chambre est toujours noire.
Le matin je n’ai pas très faim alors maman achète spécialement des céréales rigolotes qui flottent sur le lait et que je m’amuse à faire tomber au fond du bol. Au final, c’est pas très bon mais je les mange pour pas me faire gronder.

Lire la suite « Prologue – Une Petite Fille »