Prologue & Epilogue – Patrice

Prologue & Epilogue – Patrice

J’aimerais comprendre. Me comprendre.

Je suis un salaud. Je suis un sale type. J’ai des idées dégueulasses qui me traversent la tête. Souvent. Depuis longtemps. Je sais que je suis répugnant. J’avais pris pour parti de mener une vie la plus normale possible. Que d’être carré me soignerait. Je suis malade.

Ce ne sont pas des paroles de pénitence. Ni d’excuses.

Je pourrais vous dire que j’ai été violé. Touché. Abusé. Jeune. Mais il n’en est rien.

Je pourrais vous dire que ma mère m’a douché jusqu’à l’âge de 14 ans. Mais c’est faux.

 

Je suis un salaud. J’aime le corps de ma fille. Sans forme. Propre. Qui sent le shampoing aux fruits et le sucre.

Je n’ai jamais voulu faire de mal à quelqu’un. Encore moins à elle.

Lire la suite « Prologue & Epilogue – Patrice »

Publicités

Le Dîner – Coline

Le Dîner – Coline

Je n’ai pas appelé. Pas envoyé de message. Je n’ai pas prévenu. La nuit est tombée, j’ai confié la petite. Et j’ai attendu. Sans bruit. Sauf celui du lave vaisselle.

Ce sont les 2 heures les plus longues de ma vie.

J’ai fait cuire du riz. Il ne mange pas le soir, généralement, il a mangé avant, mais il devra se mettre à table. J’ai mis une nappe. Mais un gros pull. Je meurs de froid. Je n’ai pas allumé la grande lumière, trop brute.

Je le ferai d’abord asseoir sur le canapé. Il refusera, mais je lui lancerai un regard sans appel. Le canapé semblera si dur que je m’y poserai à peine. Sur un bout de l’angle. Je lui désignerai l’autre bord.

Pas besoin de se poser la question de si je l’embrasserais à son arrivée.

On ne s’embrasse plus vraiment à ses retours. J’ai cru que l’arrivée de la petite m’avait rendue plus mère que femme. Que c’était normal.

Lire la suite « Le Dîner – Coline »

La confrontation, Juin 2016 – Coline

La confrontation, Juin 2016 – Coline

Je ne lui parlerai plus jamais. En partant, elle a fait tout éclater. Elle a prononcé des mots qu’elle n’aurait pas du dire. Elle a insinué des choses qu’elle n’aurait pas du insinuer.

Elle a dit qu’elle avait fait une déclaration aux services sociaux. Qu’elle savait que je suis trop faible pour prendre le problème à bras le corps. Elle a dit que si elle croisait Patrice, elle le buttait. Elle a dit que je devais réagir vite. Que ça ne pouvait pas se reproduire.

Qu’elle se barre la hippie alcoolique ! Qu’elle prenne la route.

Quand elle a commencé à présenter son projet, je me suis dit : quel mec elle suit encore ?

Lire la suite « La confrontation, Juin 2016 – Coline »

Prologue – Coline

Prologue – Coline

Je ne ferai pas long, promis.

C’est juste que Céleste est encore arrivée dans un état pitoyable.

Je m’inquiète. Je ne dis rien, souris. C’est ce que feraient les bons amis, n’est ce pas?

Elle doit bien se rendre compte. Ai-Je donc besoin de le redire à haute voix ?

Mon job, c’est la faire rire, je crois.

Je l’amène au ciné de temps en temps. J’évite les bars, les pubs, les restaurants. Quand je l’invite, juste de la bière.

Oh, je le connais ce démon. Je le reconnais si bien. Ses yeux prennent la place des doux yeux de mon amie. Sa bouche tordue par l’envie de pleurer. Grimaçante presque.

Oh Céleste où es tu passée? Ne peut on te rencontrer qu’au réveil quand tu t’en tiens au café chez moi ?

Je ne suis pas la seule à m’inquiéter. Ta maman Céleste. Ton grand frère. Eux aussi ça leur tort les tripes.

Tu te cherches encore. Quand j’écoute en boucle Video Games, je me rends compte que je devrais être ta partenaire de vie. Celle qui t’accompagne dans les moments difficiles. Mais tu portes ta vie comme un fardeau. Je ne peux être là à chaque heure, à chaque seconde.

Céleste, un jour, je te dirai d’arrêter de déconner. De regarder ton vrai reflet, celui où tu m’apparais comme une fée qui doit flotter sur l’existence.
Les gens qui t’entourent. Tu m’as présenté ton homme attitré. Celui d’une autre. Laisse le lui.

Tu m’entends Céleste?

Ah. Elle s’est rendormie. Déjà. La tête sur mes genoux. Tu ne te souviendra pas de tout ça, demain, je suppose ? Si tu savais comme je t’aime, Céleste.