Miguel,
je pars, mais cette fois-ci, je ne m’enfuirais pas par la fenêtre.

Je pars le menton haut. Je te laisse tout.

Je te hais. Pour ma vie, pour Luc, pour chaque seconde où j’ai pensé être une merde.

Adieu. Je n’ai plus peur.

Nina

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s