J’ai un endroit secret dans lequel j’aime me plonger. Un endroit avec 3 bleus. Plus ou moins profonds.

Je m’assois, en tailleur, sur un sol dur, une pierre, entouré de mou, de tendre, de délicieux vert.

Au loin, des tâches blanches et noires. Le vent qui mélange mes cheveux et arrache mes idées.

Les aspérités du paysage face à moi comme les mille et une vagues de mon esprit. J’accepte les idées, les observe, je vogue dessus, mais jamais elles ne me submergent.


Quand j’étais enfant, d’abord calme puis agitée, je ne savais pas que j’étais une artiste. Une condition de démence, d’hypersensibilité. Je le cachais. Ma solitude. Mon jardin secret.

J’ai d’abord choisi des études rationnelles et un job raisonnable. Je jouais à un grand cache cache avec le chemin qui m’était dédié.

Maintenant, je vis en Savoie, et je peins, du bout des doigts, face aux montagnes, dans l’atelier qui accueille les curieux.

Voilà comment je veux que se termine ce chemin tortueux. Avec des montagnes. Et du bleu.

Enregistrer

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s